Piliers du sans-chez-soirisme persistant

4 concepts tirés du Thésaurus de l’immensité expliquent pourquoi le sans-chez-soirisme persiste (sauf en Finlande), alors que son abolition, possible et bien entendu souhaitable, serait en plus économiquement rentable  :

  • l’hiérarchisme (= toutes les vies humaines n’ont pas la même valeur)
  • le désuniversalisme (= le deux poids, deux mesures : à situation égale, traitement différent)
  • l’allomorphisme (= mise en place pour les personnes sans chez-soi de dispositifs auxquels les concepteurs ne recourraient jamais)
  • la nécropolitique (= rendre la vie des personnes impossible / les punir d’être encore vivantes)

    La bonne question n’est pas, en effet, pourquoi il y a de plus en plus de personnes sans authentique chez-soi, mais pourquoi il y en a encore. Et la réponse est : parce que règnent ces « quatre piliers du sans-chez-soirisme persistant ».

    Le Syndicat des immenses s’ingénie à en populariser l’usage. N’hésitez pas à lui communiquer via syndicatdesimmenses@gmail.com une déclinaison du chiffre 4 qui lui aurait échappé !